gravures

J’utilise des papiers de grande qualité  : Somerset newsprint grey  ou  Arjowiggins rives blanc (38 X 56 + 100 % coton + 250 grs).

Sur le format, l’espace y est toujours intérieur. S’y rencontrent des matériaux, des signes, des îlots sans lien logique en apparence, au caractère fragmentaire mais liés en réalité par une série de suggestions, d’indices qui contribuent à l’unité du travail.

L’objectif est de « vêtir l’idée d’une forme sensible »(Jean Moréas). Ce qui en résulte n’est pas qu’un simple frisson émotif. C’est à la fois un  germe et une floraison.

J’ai pris l’habitude de réagir à mes émotions au moyen d’images dans des carnets et dans des aquarelles de grands formats. Ces images, ensuite, de façon quasi inconsciente se décantent, s’impriment ou s’effacent. La gravure se réalise ensuite avec des stratifications, des traces, des déchirures. Elle grandit à partir de la douceur, des tristesses, des joies de ce que je sens et vois.

Fragilité mimétique  (aquatinte + 35 X 50)

                  

Sans frontière  ( aquatinte + 35 X 50)

                                

Exil ( pointe sèche  et collage + 35 X 50)

Motif floral en archipel (aquatinte et collage + 35 X 50) – fragments  de la résidence Bureau d’Art et de Recherche –  Roubaix – avril 2012

Depuis quelques mois je m’intéresse au motif floral. Les formes plus ou moins déterminées des fleurs suggèrent la découpe irrégulière d’un chapelet d’îles, dans une cartographie imaginaire. J’ai commencé à interroger le motif dans des séries de dessins au crayon de couleur et à l’aquarelle.  Ils ont été réalisés à partir d’esquisses prises au musée de la dentelle de Calais, dans le cimetière de mes ancêtres en Picardie, à partir de photographies prises sur les bords de la Loire (où je réside). 

                                 

                       

Là où je vais je suis déjà (aquatinte et collage + 35 X 50) – fragments mai 2013

Chaque journée est une petite vie //// 8 minutes à attendre / 32 minutes de regrets / 240 minutes à créer un morceau de matière / 15 minutes à fixer la mer / 1 minute en  sérendipité / 45 minutes derrière la fenêtre / 27 minutes à chanter pour ouvrir l’autre / 3 minutes de silence

              

Où vont les îles? + octobre 2013 + 30 X 45

            

Topologies singulières (aquatinte et collage + 35 X 50 + papier somerset grey) – fragments  de la résidence Maison Louis Guilloux   –  Saint Brieuc – avril 2014

J’ai déplié les petits papiers fermés par le temps, les ai déployé dans l’encre de l’atelier de gravure de l’école des beaux-arts si généreusement mis à ma disposition. Il faut une patience d’ange pour mâcher les images des histoires qui surgissent. J’ai pris le large d’îles gravées au fil des heures et des années. Mes approches ont bruissé d’un ailleurs inconnu, entre apparition et syncopage frôlé, entre éclaboussure et éclosion festonnée. La gravure ainsi abordée dans l’atelier s’offre et se replisse. Je les ai couturé, ai collé des matériaux trouvés sur le sable ou sur le port du Légué.  

           

       st brieuc

Texture(s) nomade(s)  + fragments + octobre 14 – mars 15

texture1     texture2

Trace(s) +  fragments de la résidence d’artiste – atelier musée du tissage d’Uzel —- avril 2015

La résidence m’a permis de travailler avec fragments tissés, étiquettes, cartes de visite, bobines de fil des réserves Léauté et Planeix. Chaque image gravée est couturée de matériaux, ceux provenant de mon glanage, ceux recueillis dans mon histoire familiale et ceux issus des réserves du musée. J’ai exploré les interconnexions entre le passé et le présent, le personnel et le collectif, le banal et le sacré. 

tr2   tr1

 

tr3   tr4

tr6   tr5

 

Consoler les enfouis + fragments de 2  résidences d’artiste – St Brieuc + Uzel —- février-avril 2016

Dans l’humeur  des bas-fonds – – – – Je me souviens des bâtis/Les eaux troubles du lac s’entaillent d’ îles constellées de lichen. Je me souviens des gris/La gelée grise des vases débrume le ciel alourdi de pluie. 

enfoui1   enfoui2

enfoui3   enfoui4

Extensions intimes +   couture et fil flottant —- décembre 2016

ei2    ei-1

Affinités électives + couture et collage —- janvier 2017

AE1  AE2